Tout est dans le titre, Kedai d’Sawah fut pour moi une très bonne expérience. Il réussit le tour de force, pas si courant à Bali et a fortiori à Ubud, de proposer une bonne cuisine indonésienne et un décor magique. C’est malheureusement souvent soit l’un, soit l’autre.

Les rizières à perte de vue

Situé sur la Jalan Raya Goa Gajah, à mi-chemin entre le musée Agung Rai et Goa Gajah, Kedai d’Sawah est un peu à l’écart de la ville. C’est cette situation  légèrement excentrée qui lui permet d’offrir un tel panorama.

La carte propose les grands classiques de la cuisine indonésienne: tempe goreng/bakartahuayam bakar (poulet au barbecue), terong goreng/bakar (aubergine frit/ au barbecue), ayam sate (brochette de poulet), babi sate (brochette de porc).

A la différence d’autres restaurants, ici tout est cuisiné à la commande, rien n’est préparé à l’avance. Et ça se ressent dans les assiettes. Le poulet n’est pas sec de la veille, les tempe sont bien chauds et dégoulinants d’huile. Les brochettes de porc sont bien tendres, signe que la cuisson vient d’avoir lieu. Même le riz n’est pas mauvais.

Pour les gourmets amateurs de cette spécialité, la maison propose 5 sortes de sambal (purée de piments): matah, tomat, kukus, manis bali, beberuk. C’est frais, c’est relevé juste ce qu’il faut, le piment n’assassine pas les autres ingrédients, le terasi (pâte de crevette) ne recouvre pas l’ensemble de son goût et de son odeur . (attention, je ne dis pas que pour un palais français à peine débarqué de l’avion, ça va être agréable à manger; mais en fin de séjour pourquoi pas).

Niveau boisson, on retrouve des jus de fruits frais, des bières, du thé maison et quelques lassys.

Les Indonésiens diront peut-être que c’est trop comme si ou pas assez comme ça, mais pour un palais français curieux de savoir ce que donne de la bonne et authentique cuisine indonésienne, Kedai d’Sawah est une bonne mise en bouche !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Retour haut de page